Découvrez le séparateur de métaux non ferreux mobile de Steinert et réservez votre démo

La demande de séparateurs de métaux mobiles est en augmentation. Avec l’Eddy C Move, Lybover RECYCLING propose désormais une solution mobile pour la séparation des métaux ferreux et non ferreux. La flexibilité de la machine, qui est transportée sur un châssis de conteneur et qui est opérationnelle en une heure, offre de nouvelles possibilités.

Réservez votre démo sur demo@lybover.be et découvrez toutes les possibilités.

Dans le domaine du traitement et du recyclage des déchets, il existe une demande croissante de séparateurs de métaux mobiles. Contrairement à une installation fixe, il n’est plus nécessaire de demander un permis de construire. De même, la construction d’une base en béton et de constructions de fixation en acier n’est plus nécessaire. « De cette manière, les entreprises peuvent travailler de manière très flexible et répondre rapidement à la demande », explique Bart Vanpoucke, Business Unit Manager de l’unité RECYCLING, qui fait partie de l’entreprise familiale Lybover de Waregem. Lybover RECYCLING fournit des installations clés en main pour la séparation des déchets. L’été dernier, elle a élargi son portefeuille avec le séparateur de métaux mobile Steinert, entièrement baptisé Steinert EddyC Move. La machine mobile sépare les pièces ferreuses et non ferreuses des flux en vrac.

L’installation est rentable
L’appareil mobile permet d’effectuer des travaux chez le client. Par exemple, un transformateur de bois résiduel peut choisir de travailler sur le site du client. Après avoir réduit les matières résiduelles, le séparateur de métaux mobile peut faire son travail sur place. Nous pouvons alors faire d’une pierre deux coups. Les déchets sont valorisés et les métaux extraits peuvent être commercialisés auprès d’une entreprise de ferraille. L’installation mobile est également intéressante pour les transformateurs de déchets qui travaillent avec des installations mobiles. En fonction de l’emplacement du matériau sur la zone d’activité, le séparateur de métaux mobile peut être placé à proximité du concasseur mobile. Cela élimine la nécessité d’un transport interne vers toute installation fixe.

Excellente réputation et résultats
Steinert a une très bonne réputation dans le domaine des séparateurs de métaux fixes, et cette base a été utilisée pour le développement d’une version mobile. La machine a une largeur de 2 m et peut être transportée sur un châssis de conteneur. En une heure, la machine est installée et opérationnelle. Le convoyeur d’alimentation est équipé d’un overband qui filtre les métaux ferreux des déchets. Ensuite la technique des courants de Foucault permet de séparer les métaux non ferreux tels que l’aluminium, le cuivre, le bronze et le laiton. La capacité de la machine va jusqu’à 150 m³ par heure. Les entreprises intéressées peuvent tester la machine. Cela vous permet de déterminer si la séparation des métaux rapporte suffisamment pour récupérer l’investissement.